À une époque où l’édition ne se démarque plus de tous les autres secteurs de l’économie, avec la circonstance aggravante de l’exploitation de la part de bon nombre des dirigeants aux dépenses de ceux qui y travaillent avec passion ; à une époque où les éditeurs ne choisissent pas les bons livres dans l’espoir de les vendre, mais les livres qui se vendent en espérant qu’ils soient bons ; TQ estime que l’édition, tout en étant un marché, ne peut pas être seulement un marché en renonçant ainsi à son rôle d’espace prioritaire où se forme la conscience citoyenne ; et souhaite que le livre soit soustrait au statut de marchandise et rendu à celui d’un bien dont la conservation est aussi l’affaire de ceux qui ne lisent pas.

Afin de contrer les déserts et les aberrations produits par la société de consommation et le capitalisme dans le domaine de la culture, TQ s’engage à agir selon les critères d’une «écologie culturelle» pour protéger et nourrir l’unicité et la variété des écritures, en prenant comme repère la bibliodiversité, ainsi qu’en luttant contre l’uniformisation des écritures elles-mêmes, qui est le fait d’une production éditoriale de plus en plus axée sur le consommateur.
Deuxièmement TQ, étant donné que le nombre de livres publiés chaque année dépasse désormais le seuil de tolérance  sur le plan non seulement culturel mais aussi commercial, se fait promotrice d’une proposition de rééquilibrage de la production de livres qui engage les éditeurs à favoriser la qualité sur la quantité.

Deux sont les priorités, interdépendantes, qui orientent les choix de TQ: l’éthique et la qualité.

Éthique. L’éthique de TQ est basée sur un engagement cohérent à la transparence et à la reconnaissance de la compétence et du mérite.

Transparence. TQ favorise la transparence en ce qui concerne l’accès aux aides publiques (fonds, soutiens etc.) et toute forme deréinvestissement à but non lucratif. TQ invite aussi à analyser et décrypter les mécanismes – et les anomalies – qui régissent le système de l’édition..

Les concentrations éditoriales. TQ défend et soutient l’indépendance et l’autonomie dans tous les segments de la filière; elle a également l’intention d’identifier et de formuler des propositions pour réagir à toute injustice générée par la  concentration entre les mains de quelques grands groupes, non seulement au niveau de la production des livres (concentration  horizontale grâce à la propriété de plusieurs grandes marques), mais aussi de la distribution et de la vente (concentration verticale par le biais de la propriété des réseaux de distribution, des chaînes de librairies et d’autres services éditoriaux).

Droits du travail. TQ s’engage à promouvoir la dignité et les droits des travailleurs dans le domaine de l’édition en établissant des règles et des paramètres pour la rédaction et la préparation des contrats et en définissant une grille tarifaire de référence pour les métiers d’édition, de la relecture des épreuves à la PAO. Plus particulièrement,  en prenant position en faveur de l’une des catégories professionnelles parmi les plus importantes dans le monde de l’édition et la moins protégée, TQ va promouvoir une campagne publique afin que le nom du traducteur apparaisse au moins sur la quatrième  de  couverture et dans le frontispice de tous les livres. TQ fera en sorte que soit systématiquement mentionné le nom du traducteur dans les critiques et informations littéraires de la presse écrite et audiovisuelle. TQ a également l’intention de rédiger et de faire adopter autant que possible une grille tarifaire générale, qui, dans tant l’intérêt des éditeurs que des traducteurs, fixe des normes minimales de rémunération pour les différentes langues de traduction. Enfin, sur son site Internet, TQ mettra en place une base de données qui valorisera les jeunes et talentueux traducteurs et ceux qui ont su démontrer, à travers quelques épreuves, compétence et fiabilité.

La publication à compte d’auteur. Condamnant sans compromis des pratiques anciennes et détestables, telles que l’édition aux frais de l’auteur ou l’obtention d’une critique en échange d’une rémunération ou d’un achat d’espace publicitaire, TQ stigmatise la légitimation et la promotion de ces pratiques par des groupes éditoriaux puissants et prestigieux sous couvert d’une fausse démocratisation de la culture selon laquelle on considère désormais la publication comme un droit.

Les subventions. En exerçant une pression constante sur les forces politiques et les institutions, TQ réclamera la mise en œuvre de politiques publiques de lutte contre la précarisation dans le domaine culturel d’une part, et de promotion et de soutien des livres de qualité et de librairies indépendantes, d’autre part.

Développement durable. TQ encourage l’utilisation de papiers, d’encres, de méthodes de fabrication des livres et de traitement  des déchets respectueux de l’environnement.

Qualité. TQ s’engage à attirer l’attention du public sur la question de la qualité littéraire, indépendante de la réussite commerciale d’un livre, et de mener une bataille raisonnée contre les dérives marchandes de l’édition italienne comme l’absorption par la promotion du livre des ressources destinées à sa production. C’est dans cet esprit que TQ a l’intention de faire entrer les livres de qualité dans un cercle vertueux avant même leur publication et qui vise, avec l’appui des meilleurs critiques littéraires, des libraires et des lecteurs, un accueil attentif et qualifié capable d’accroître le cycle de vie, la résonance et la rentabilité de ces livres.
Pour ces mêmes raisons TQ demande  aux auteurs d’embrasser et de promouvoir des pratiques de qualité dans le travail créatif et des fondements éthiques dans le travail critique.
TQ se propose également  d’être un point de repère et un lien avec les meilleures voix de la critique littéraire, voix devenues de plus en plus isolées et sans portée, afin de conférer à leur engagement en faveur des livres de qualité une plus grande puissance et  fonder, avec eux, une nouvelle autorité. Pour consolider cet activisme et en témoigner au nom de la qualité littéraire, TQ  se propose, par la création d’un  catalogue des grands livres oubliés, d’assurer une veille de la mise hors commerce d’œuvres importantes.

Observatoire des bonnes et mauvaises pratiques. TQ s’engage à créer un observatoire des meilleures pratiques dans le domaine de l’édition en identifiant sur le territoire les acteurs de qualité (maisons d’édition, librairies, bibliothèques, festivals, agences littéraires et organes d’information libraire) et en encourageant des formes de solidarité et de coopération entre eux. Inversement, TQ a l’intention de dénoncer publiquement toutes les pratiques contraires aux principes d’éthique et de qualité et plus particulièrement celles qui ont tendance à éroder les espaces critiques et à désamorcer le débat et la formation de l’opinion publique: parmi celles-ci l’abus de publication d’extraits de livres avant leur sortie et de commentaires positifs fournis par la presse étrangère aux frais de l’éditeur.

En matière de prix littéraires TQ exerceraun rôle actif comme un observatoire critique afin de documenter les dynamiques de sélection des prix italiens et rendre compte publiquement des divergences entre les déclarations de principe et les résultats du vote.
Enfin TQ a l’intention de former au fil du temps un nouveau public, communauté de lecteurs forts, faisant savourer le plaisir esthétique de la lecture à travers des interventions publiques   et des séminaires. TQ se promet de poursuivre cet objectif en proposant et en valorisant dans le monde universitaire et de la presse une activité de critique littéraire qui soit un dialogue complexe et compétent avec le livre et les lecteurs au détriment des slogans publicitaires.